Emplacement au Canada des programmes de la Stratégie de la justice applicable aux Autochtones

Colombie-Britannique

Colombie-Britannique

La présente carte indique uniquement les endroits où les programmes de la SJA sont offerts. Elle n’illustre pas la portée géographique de ces programmes.

Les programmes de la SJA indiqués sur la carte sont financés conjointement par le gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux et territoriaux.

Pour de plus amples renseignements, écrivez à ajs-sja@justice.gc.ca ou téléphonez au 1-866-442-4468.

  • 47 Ahousaht – Programme Chim-an-ah
  • 48 Alert Bay – Programme de justice communautaire d’Alert Bay
  • 49 Alkali Lake – Programme de justice réparatrice des Esketemc
  • 50 Bella Bella – Programme de justice communautaire Heiltsuk Gvi’ilas
  • 51 Bella Coola – Programme de justice réparatrice des Nuxalk
  • 52 Chilliwack –Programme de justice Qwi:qwelstóm – Nation Stó:lō
  • 53 Duncan – Programme de justice réparatrice Quwutsun Mustimuhw (Tribus Cowichan)
  • 54 Fort Nelson – Programme de justice de la Première nation de Fort Nelson
  • 55 Fort St. James – Programme du Cercle de guérison de la nation Tl’azt’en (Nation Tl’azt’en), Programme de justice alternatif des Nak’azdli (Bande des Nak’azdli)
  • 56 Fort Ware – Programme de camp culturel en pleine nature Khutsedzi k’e’ de la nation Kwadacha
  • 59 Kamloops – Programme de justice communautaire des Secwepemc
  • 60 Lilloet – Programme de justice réparatrice des St’at’imc
  • 61 Lower Post – Programme de justice du Daylu Dena Council
  • 62 Lytton – Programmes de justice préventive Yeneid
  • 63 Massett – Programme de justice réparatrice Haïda Gwaii
  • 64 Merritt – Programme de justice communautaire autochtone de Nicola Valley
  • 65 New Aiyansh – Programme de justice Yuuhlamk’askw de la nation Nisga’a
  • 66 Penticton – Programme de justice réparatrice autochtone de South Okanagan
  • 67 Powell River – Programme de justice autochtone des Sliammon
  • 68 Prince George – Programme de déjudiciarisation pour adultes de la Prince George Urban Aboriginal Justice Society, Programme de déjudiciarisation pour adolescents de la Prince George Urban Aboriginal Justice Society
  • 69 Prince Rupert – Programme de justice autochtone de Prince Rupert
  • 70 Smithers – Programme de justice autochtone des Wet’suwet’en
  • 71 Telegraph Creek –Programme de justice des Ku We gahn
  • 72 Vancouver – Programme de services de justice transformatrice autochtone de Vancouver
  • 73 Victoria –Programme de justice autochtone du Grand Victoria
  • 74 Williams Lake –Programme de justice communautaire des Tsilhqot’in

Programmes de justice communautaires - Colombie-Britannique

Programme Chim-an-ah

Bénéficiaire: Première nation d'Ahousaht

Le Programme Chim-an-ah apporte du soutien aux processus visant à intégrer le droit traditionnel autochtone et le droit occidental en vue de réduire les taux de criminalité et d'incarcération parmi les membres de la collectivité. Ce programme est destiné en priorité aux Aînés, aux jeunes délinquants et aux victimes de la collectivité d'Ahousaht.

Les objectifs du Programme comprennent entre autres la réinsertion sociale ainsi que le rétablissement et le renforcement de l'harmonie entre les délinquants et leur collectivité. Le Programme vise également à habiliter la collectivité d'Ahousaht à assumer la responsabilité des questions de justice locales, afin d'éviter de judiciariser le règlement des différends.

Programme de camp culturel en pleine nature Khutsedzi k'e' de la nation Kwadacha

Bénéficiaire: Nation Kwadacha

Le Programme de camp culturel en pleine nature Khutsedzi k'e' de la nation Kwadacha vise la déjudiciarisation, les solutions de rechange et les mesures préventives au moyen de la thérapie par l'aventure en pleine nature. L'objectif est de susciter des changements dans la collectivité Kwadacha et chez les membres de la bande des Tsay Keh Dene, située à quelque 70 km au sud de Kwadacha.

Les objectifs du Programme Khusedzi k'e' sont de créer un camp traditionnel en pleine nature adapté à la culture autochtone, en vue d'offrir des occasions de régler les problèmes de communication au sein de la collectivité, de favoriser le mieux-être général (physique, émotif, social et culturel) des membres des collectivités autochtones, de promouvoir la sensibilisation culturelle et d'offrir des services de formation à la collectivité en général.

Programme de déjudiciarisation pour adolescents de la Prince George Urban Aboriginal Justice Society

Bénéficiaire: Prince George Urban Aboriginal Justice Society

Les principaux objectifs du Programme de déjudiciarisation pour adolescents de la Prince George Urban Aboriginal Justice Society sont les suivants : rétablir l'harmonie dans la collectivité en sollicitant la participation des jeunes contrevenants, des victimes, des membres des familles, des Aînés et de la collectivité autochtone afin que soit réparé le tort causé par le comportement du contrevenant, et permettre à la collectivité de s'occuper de ses adolescents.

Le Programme a recours à un cercle autochtone auquel participent le jeune contrevenant, son tuteur, la victime et divers représentants de la collectivité, qui, ensemble, se penchent sur les actes commis, leurs conséquences et les mesures qui s'offrent pour rectifier la situation. Les recommandations formulées par le cercle constituent l'entente de déjudiciarisation et l'adolescent fait l'objet d'une surveillance jusqu'à ce que les modalités de l'entente soient remplies.

Programme de déjudiciarisation pour adultes de la Prince George Urban Aboriginal Justice Society

Bénéficiaire: Prince George Urban Aboriginal Justice Society

Le Programme de déjudiciarisation pour adultes de la Prince George Urban Aboriginal Justice Society offre des services de déjudiciarisation avant et après la mise en accusation pour les adultes de la région de Prince George.

L'objectif du Programme est de réduire le nombre d'Autochtones qui ont des démêlés avec la justice. Le Programme vise également à réduire le taux de récidive chez les Autochtones dans le système de justice, plus particulièrement en ce qui concerne les infractions mineures. Il met aussi l'accent sur la réinsertion des délinquants dans la collectivité en tant que membres actifs et productifs de la collectivité. Cet objectif est réalisable grâce aux relations existantes entre les organisations communautaires et les intervenants clés du système de justice dans la région, et il permet de constituer une base de personnes-ressources. À partir d'un modèle de cercle autochtone, le délinquant, la victime et divers représentants de la collectivité travaillent en collaboration afin d'amener le délinquant à comprendre ses actes et à déterminer la meilleure façon de réparer les conséquences de ses actes.

Programme de justice alternatif des Nak'azdli

Bénéficiaire: Bande des Nak'azdli

Le Programme de justice alternatif des Nak'azdli offre des solutions de rechange qui comprennent des méthodes de règlement des différends, des services de médiation et de déjudiciarisation, des cercles de détermination de la peine, et de la sensibilisation préventive. Ces services s'adressent aux victimes ainsi qu'aux membres de la bande des Nak'azdli du village de Fort St. James qui sont, ou ont été, impliqués dans le système judiciaire, aux jeunes à risque et aux auteurs d'une première infraction.

Les objectifs du Programme sont de contrer les effets préjudiciables du système de pensionnat pour Indiens qui se font encore sentir dans la collectivité et de détourner des tribunaux les auteurs d'une première infraction en ayant recours à des valeurs traditionnelles, dont celles mises de l'avant dans le système Potlatch.

Programme de justice autochtone de Prince Rupert

Bénéficiaire: Prince Rupert Aboriginal Community Services Society

Le Programme de justice autochtone de Prince Rupert offre des services de justice de rechange à la population de Prince Rupert et des environs, qui font appel à des méthodes réparatrices holistiques, adaptées à la culture de la collectivité. Ce programme, qui est mis de l'avant dans les écoles et les organismes publics, a pour but de réduire le nombre de personnes traduites en justice et détenues, ainsi que le taux de récidive. Des services consultatifs en matière de détermination de la peine sont maintenant offerts aux tribunaux dans le cadre du Programme.

Programme de justice autochtone des Sliammon

Bénéficiaire: Première nation Sliammon

L'objectif général du Programme de justice autochtone des Sliammon est de sensibiliser davantage la population au fait que l'amélioration de la justice communautaire est une partie intégrante du Programme.

Le Programme offre des mesures de déjudiciarisation, des services de supervision de probation et des mesures de rechange aux membres des collectivités Klahoose, Homalso et Sliammon qui font partie de la Première nation Sliammon.

Programme de justice autochtone des Wet'suwet'en

Bénéficiaire: Wet'suwet'en Treaty Office

Le Programme de justice autochtone des Wet'suwet'en offre des services de prévention, de déjudiciarisation avant et après la mise en accusation, des solutions de rechange, des conseils sur la détermination de la peine, des services de réadaptation ainsi que du soutien aux victimes, au sein du territoire Wet'suwet'en et aux environs de la région de Smithers, en Colombie- Britannique.

Les principaux objectifs du Programme sont de permettre une plus grande responsabilité à l'égard de l'administration de la justice et d'accroître la pertinence du système de justice pour la collectivité. Pour atteindre ces objectifs, on a recours à des rencontres régulières avec le Conseil consultatif des Aînés, à l'établissement de protocoles en collaboration avec les mandataires locaux du système de justice, à des activités culturelles, à des ateliers et des sessions de formation, de même qu'à la résolution de différends et au soutien des organismes de renvoi.

Programme de justice communautaire autochtone de Nicola Valley

Bénéficiaire: Nicola Valley Community Justice Services Society

Le Programme de justice communautaire autochtone de Nicola Valley est un programme de déjudiciarisation et de règlement des différends à l'intention des cinq bandes indiennes de la Nicola Valley (Coldwater, Lower Nicola, Nooaitch, Shackan et Upper Nicola).

Le Programme vise, de manière générale, à travailler en partenariat avec le système de justice du Canada afin d'assurer à ces collectivités une qualité de vie qui englobe la sécurité communautaire, des initiatives de guérison, la prévention du crime et un système de justice favorisant le respect et la compréhension, une attention particulière étant accordée aux membres des Premières nations. Dans le cadre du Programme, des animateurs dûment formés offrent des services de règlement des différends à des Autochtones et à des non Autochtones de Merrit et aux collectivités de Nicola Valley. Avec le consentement de la victime et du délinquant, on acceptera aussi des renvois en vue de faciliter la rencontre de familles et de membres de la collectivité qui ont des observations à présenter au tribunal au sujet de la peine à infliger.

Programme de justice communautaire d'Alert Bay

Bénéficiaire: Whe-La-La-U Area Council

Le Programme de justice communautaire d'Alert Bay offre un soutien aux personnes atteintes de l'ensemble des troubles causés par l'alcoolisation foetale et à la collectivité, des services de bénévoles, des services de garderie après l'école ainsi qu'une variété de programmes conçus pour le village d'Alert Bay, la bande des N'amgis et la région de Whe-La-La-U.

L'objectif général du Programme est de faciliter le règlement des problèmes, de favoriser la guérison et la prise de décision responsable et de renforcer les familles et la collectivité en offrant des services adaptés et efficaces, fondés sur une approche holistique et non moralisatrice.

Programme de justice communautaire des Secwepemc

Bénéficiaire: Bande de Whispering Pines/Clinton

Le Programme de justice communautaire des Secwepemc vise principalement à élaborer des solutions aux affaires criminelles concernant des Autochtones (contrevenants ou victimes) qui sont plus satisfaisantes que celles prévues actuellement par le système de justice pénale et à offrir à tous les intervenants auprès des victimes ou des contrevenants la formation nécessaire pour que les besoins de ces personnes soient comblés et que leurs droits soient respectés.

Le Programme vise à permettre la guérison des particuliers et de leur famille et éventuellement, à réduire le taux de criminalité et la violence dans la collectivité. Il est ouvert aux adultes et aux jeunes d'ascendance autochtone.

Programme de justice communautaire des Tsilhqot'in

Bénéficiaire: Punky Lake Wilderness Camp Society

Le Programme de justice communautaire des Tsilhqot'in sert les nations Tsilhqot'in et de Southern Carrier, établies à l'ouest du lac Williams, sur le plateau Chilcotin.

Les objectifs du Programme sont d'appuyer les nations Tsilhqot'in et de Southern Carrier dans l'élaboration d'une approche communautaire qui permette de régler les problèmes de justice sociale avec l'aide des jeunes, des familles et des collectivités. Le Programme préconise la mise en œuvre de méthodes de règlements des différends et de solutions de rechange à l'incarcération axées sur la guérison, l'éducation et les possibilités d'emploi.

Programme de justice communautaire Heiltsuk Gvi'ilas

Bénéficiaire: Heiltsuk Tribal Council

Le Programme de justice communautaire Heiltsuk Gvi'ilas offre des protocoles et des programmes de réinsertion sociale principalement à la collectivité de Bella Bella, de même qu'aux collectivités de Denny Island et de Ocean Falls, et à tous les membres de la nation Heiltsuk, au besoin.

Les objectifs du Programme sont de rétablir le mieux-être et l'équilibre de la collectivité en appuyant les principes de justice réparatrice et en faisant leur promotion. Les responsables du Programme collaborent avec divers organismes en vue d'atteindre ces objectifs en faisant participer les victimes, les jeunes délinquants et les délinquants adultes, ainsi que leur famille, à l'administration de la justice et au processus de règlement des différends.

Programme de justice de la Première nation de Fort Nelson

Bénéficiaire: Première nation de Fort Nelson

Le Programme de justice de la Première nation de Fort Nelson comprend des services de règlement des différends, de médiation, de déjudiciarisation et de justice réparatrice, la présentation de recommandations au moment de la détermination de la peine, ainsi que des services de remaniements des règlements. Il favorise également la collaboration entre la Gendarmerie royale du Canada, le ministère public et les services correctionnels communautaires de la Colombie-Britannique.

Le Programme vise à offrir aux membres de la collectivité des services de soutien essentiels qui cadrent avec la vision de la collectivité : « Une collectivité forte, en santé, fière et autosuffisante, à l'image de ses membres. » Le programme poursuit trois objectifs principaux : recourir à des solutions de rechange afin de réduire le nombre d'infractions punissables par procédure sommaire dans le système de justice conventionnel; veiller à ce que le personnel soit formé adéquatement pour offrir les services de base; et exercer les responsabilités principales du Programme de justice en vue de concrétiser la vision à long terme de la Première nation de Fort Nelson.

Programme de justice des Ku We gahn

Bénéficiaire: Tahltan Health and Social Services Authority

Le Programme de justice des Ku We gahn vise, de manière générale, à réparer le tort causé par le contrevenant et à accroître le sentiment de justice sociale chez la victime, les familles et les autres membres de la collectivité.

Des programmes de déjudiciarisation avant et après la mise en accusation sont offerts. On a surtout recours au modèle des conférences de groupe familiales fondé sur les cercles traditionnels. Le Programme dessert quatre collectivités.

Programme de justice du Daylu Dena Council

Bénéficiaire: Daylu Dena Council

Le Programme de justice du Daylu Dena Council est fondé sur le modèle du conseil, la coordination du processus étant confiée à des personnes versées en la matière. Le conseil comprend des Aînés, des jeunes et d'autres membres de la collectivité. Pour être admis au Programme de justice, il faut que la victime, le délinquant, la famille et la collectivité consentent à y participer, que le délinquant accepte la responsabilité de ses actes, qu'il y ait suffisamment de ressources et qu'on estime pouvoir rétablir l'harmonie dans la collectivité. Le Programme vise à aider toutes les parties impliquées - les particuliers, les familles et la collectivité- à comprendre et assumer leurs responsabilités respectives.

Programmes de justice préventive Yeneid

Bénéficiaire: Première nation Lytton

Les Programmes de justice préventive Yeneid offrent des services axés sur la prévention, la redécouverte (pour les enfants et les adolescents), les mesures de rechange et la justice réparatrice, les pêches et l'administration des probations. Les Programmes desservent les collectivités autochtones et non autochtones dans une région couvrant plus de 160 km entre Boston Bar et Spences Bridge, sur les deux rives du fleuve Fraser. Voici quelques-unes des collectivités autochtones qui bénéficient des services offerts : la bande de Cooks Ferry; la bande de Nicomen; la Première nation Lytton; le village de Lytton; la bande de Siska; la bande de Skuppha; la bande de Kanaka Bar et la bande de Boothroyd.

Les objectifs des Programmes sont, entre autres, de réduire le taux de criminalité, de réconcilier les enfants avec leurs racines culturelles, d'appliquer des méthodes extrajudiciaires de règlement des différends et de fournir des renseignements et un soutien aux délinquants et aux victimes concernés.

Programme de justice Qwi:qwelstóm de la nation Stó:lō

Bénéficiaire: Nation Stó:lō

Le Programme de justice Qwi:qwelstóm de la nation Stó:lō vise, de manière générale, à rétablir l'harmonie dans la collectivité en sollicitant la participation des contrevenants - jeunes et adultes -, des victimes, des membres des familles, des Aînés et de la collectivité afin que soit réparé le tort causé par le comportement du contrevenant et, en particulier, que la collectivité s'occupe de ses adolescents.

Pour atteindre ces objectifs, le Programme offre de la formation, en particulier sur les cercles, et cherche à renforcer les capacités de la collectivité en organisant différentes séances d'information et de formation pour la collectivité.

Programme de justice réparatrice applicable aux Autochtones de South Island

Bénéficiaire : South Island Wellness Society

Le Programme de justice réparatrice applicable aux Autochtones de South Island fournit aux Autochtones de la région du Grand Victoria des services de prévention, de déjudiciarisation avant et après la mise en accusation et de supervision en milieu correctionnel, ainsi que des mesures de rechange.

Le principal objectif du Programme est de fournir des services globaux à ceux qui ont des démêlés avec la justice tout en maintenant des normes de qualité élevées et en assurant que les services offerts sont culturellement adaptés à leurs destinataires. Cet objectif sera atteint en sensibilisant les membres de la collectivité aux mesures de prévention et en organisant des forums de justice communautaires portant sur la déjudiciarisation, les mesures de rechange et l'autoaiguillage, ainsi qu'en sollicitant la participation des services correctionnels, de la GRC, du ministère public et les renvois devant les tribunaux.

Programme de justice réparatrice autochtone de South Okanagan

Bénéficiaire: The Okanagan Indian Educational Resources Society

Le Programme de justice réparatrice autochtone de South Okanagan offre des services qui permettent à la collectivité d'administrer la justice en vue d'améliorer la santé générale de sa population. Il offre des services de justice avant le dépôt des accusations aux adultes et aux jeunes membres des bandes de South Okanagan et à d'autres Autochtones qui vivent sur le même territoire.

Les objectifs du Programme sont de trouver des solutions pratiques aux préoccupations des Autochtones relativement à la justice dans la collectivité en intégrant le processus et la philosophie Enowkinwixw dans toutes les activités d'administration de la justice sociale. Le Programme a recours à des organismes d'aiguillage, à des cercles de discipline, à des cercles de gestion intégrée des cas et à des processus de justice réparatrice pour les adultes fondés sur les cercles de détermination de la peine.

Programme de justice réparatrice des Esketemc

Bénéficiaire: Première nation Esketemc

Le Programme de justice réparatrice des Esketemc offre à la collectivité Esketemc des services adaptés à sa culture et à ses besoins, selon une approche holistique. Ces services sont coordonnés par diverses administrations fédérales et provinciales ainsi que par divers organismes communautaires.

Le Programme a pour objectif d'apporter des solutions à la criminalité et de faciliter la guérison, la réconciliation et la prévention. La plupart du temps, on a recours aux cercles de guérison traditionnels, qui offrent un cadre sûr et non moralisateur pour le règlement des différends.

Programme de justice réparatrice des Nuxalk

Bénéficiaire: Première nation Nuxalk

L'objectif principal du Programme de justice réparatrice des Nuxalk est de mettre en œuvre un programme de justice réparatrice dans la collectivité de la Première nation Nuxalk. Les responsables du Programme ont recours à des mesures de déjudiciarisation et à des solutions de rechange conçues par la police et la Couronne et ils ont leur mot à dire au chapitre de la détermination de la peine afin que la Première nation Nuxalk puisse endosser une responsabilité accrue dans l'administration de la justice dans sa propre collectivité ainsi que dans l'élaboration de processus de règlement des différends efficaces et adaptés à la réalité culturelle de la collectivité. En vue de mettre en place un programme de justice communautaire complet, la Première nation Nuxalk accroît ses moyens au chapitre de l'administration des programmes, élabore des processus de règlement des différends adaptés à la réalité culturelle de la collectivité et met au point divers protocoles avec les organismes qui dispensent des services ou qui travaillent dans le domaine de la justice.

Programme de justice réparatrice des St'at'imc

Bénéficiaire: St'at'imc Restorative Justice Project Corporation

Le Programme de justice réparatrice des St'at'imc vise à créer et mettre en œuvre un programme de justice autochtone et de règlement des différends adapté aux besoins particuliers et à la culture des collectivités visées.

Le Programme contribuera à mettre des mesures disciplinaires et des processus de guérison à la disposition des personnes touchées par une infraction. Il s'adresse aux trois villes et aux onze collectivités locales de la nation St'at'imc. Il est dirigé par un comité directeur de la justice réparatrice, qui veille à maintenir la qualité de tous les aspects de la vie - physique, émotif, mental et spirituel.

Programme de justice réparatrice Haïda Gwaii

Bénéficiaire: Haida Tribal Council

Le Programme de justice réparatrice Haïda Gwaii vise, de manière générale, à aider les Haïdas à jouer un plus grand rôle dans le règlement des différends et l'administration de la justice en élaborant des programmes et des services communautaires intégrés et adaptés à leur culture.

Le Old Massett Alternative Justice Advisory Committee applique le Old Massett Alternative Justice Program, dans le cadre duquel on offre des mesures de déjudiciarisation et des solutions de rechange avant la mise en accusation, des conseils en matière de détermination de la peine ainsi que des services en vue de la réinsertion du délinquant dans la collectivité. Ce programme est offert aux résidents d'Old Massett, en Colombie-Britannique.

Programme de justice réparatrice Quwutsun Mustimuhw

Bénéficiaire: Tribus des Cowichan

Le Programme de justice réparatrice Quwutsun Mustimuhw offre un soutien aux personnes atteintes de l'ensemble des troubles causés par l'alcoolisation foetale et à la collectivité, des services de bénévoles, ainsi qu'une variété de programmes reliés à la justice. Le Programme dessert les sept villages traditionnels suivants : Quamichan (Kwa'mutsun), Comiaken (Qw'umiqiqun), Kiksilah (Xwulqw'selu), Somena (S'amuna'), Clemclemluts (Lhumlhumuluts'), Khenipsen (Xinupsum) et Cowichan Bay (Tl'lulpalus).

L'objectif général du Programme est de faciliter le règlement des différends, de favoriser la guérison et la prise de décision responsable, de même que de renforcer les familles et la collectivité en fournissant des services de justice adaptés et efficaces, qui relèvent d'une approche holistique et non moralisatrice.

Programme de justice Yuuhlamk'askw de la nation Nisga'a

Bénéficiaire: Nation Nisga'a

Le Programme de justice Yuuhlamk'askw de la nation Nisga'a offre des services de déjudiciarisation aux jeunes et aux adultes des collectivités de New Aiyanish, Gitwinksihlkw, Lakatzap et Gingolx.

Le Programme vise à fournir des services de justice réparatrice et des mesures de déjudiciarisation afin d'atténuer l'impact de la criminalité et des traumatismes chez les victimes et leur famille et d'aider leur guérison. Le Programme collabore également à la surveillance de contrevenants adultes qui sont sous la supervision du ministère de la Sécurité publique et du Solliciteur général de la Colombie-Britannique. Cela peut inclure les services suivants: la remise en liberté avant procès et la surveillance au sein de la collectivité, laquelle peut comprendre la déjudiciarisation, la surveillance électronique, la probation et la mise en liberté sous condition. Le Programme vise également à renforcer la capacité des collectivités de répondre plus efficacement aux infractions criminelles.

Programme de services de justice transformatrice autochtone de Vancouver

Bénéficiaire: Vancouver Aboriginal Transformative Justice Services Society

Le Programme de services de justice transformatrice autochtone de Vancouver permette aux Autochtones de la ville de Vancouver de bénéficier de mesures de prévention et de déjudiciarisation et de solutions de rechange.

Les principaux objectifs du Programme sont d'offrir un processus de justice réparatrice axé sur le rétablissement de la relation entre les personnes touchées par le crime, soit la victime, le délinquant, leurs familles et les membres de la collectivité, tout en habilitant les personnes concernées à élaborer des réponses appropriées et des stratégies pour faire face au crime et participer directement aux processus influant sur le bien-être global de la collectivité. Pour y parvenir, le Programme fait appel à un conseil communautaire - composé de bénévoles, d'un Aîné, de la victime et du délinquant, ainsi que des personnes qui les appuient - pour faciliter la discussion sur l'infraction, ses répercussions, et les causes du comportement qui a entraîné l'infraction. À la fin de la séance, un plan de guérison est mis au point dans le but d'amener le délinquant à s'amender et de réintégrer le délinquant dans la collectivité.

Programme du Cercle de guérison de la nation Tl'azt'en

Bénéficiaire: Nation Tl'azt'en

Le Programme du Cercle de guérison de la nation Tl'azt'en vise à imposer des mesures appropriées pour garantir que la victime soit indemnisée, que le contrevenant subisse les conséquences de ses actions, que les familles reçoivent les services requis et, finalement, que l'on mette sur pied un programme de surveillance en vue de s'assurer que les mesures de restitution sont bel et bien appliquées.

Les contrevenants qui prennent part au Programme ont commis diverses infractions (vol de moins de 5 000 $, vandalisme ou actes violents contre la société commis par des adolescents). Le Programme donne l'occasion de régler des questions reliées à la criminalité en appliquant des méthodes autochtones traditionnelles de rechange au système de justice pénale.

L'application de ces méthodes suppose le consentement de toutes les parties concernées; on peut imposer des tâches dont profite directement la victime et qui sont exécutées à titre compensatoire, des activités de cueillette traditionnelles et culturelles, un couvre-feu, un traitement ou le bannissement (ou encore une combinaison de ces peines). Il en résulte une indemnisation pour la victime, des conséquences pour le contrevenant et une charge de travail allégée pour le système judiciaire conventionnel.

Date de modification :