NOMINATIONS À LA MAGISTRATURE DU QUÉBEC

OTTAWA, le 10 avril 2012 – L’honorable Rob Nicholson, C.P., c.r., député de Niagara Falls, ministre de la Justice et procureur général du Canada, a annoncé aujourd’hui les nominations suivantes :

L’honorable Marie St‑Pierre, juge puînée de la Cour supérieure du Québec, est nommée à la Cour d’appel. Elle remplace monsieur le juge J. Chamberland, qui a choisi de devenir juge surnuméraire à compter du 11 octobre 2011.

Madame la juge St‑Pierre a obtenu un baccalauréat en droit civil de l’Université de Montréal en 1978. Elle a été reçue au Barreau du Québec en 1979.

Madame la juge St‑Pierre a été nommée juge puînée de la Cour supérieure du Québec, district de Montréal, en 2002. Depuis 2011, elle est juge coordonnatrice du district de Terrebonne. Avant sa nomination, elle a exercé le droit au sein des cabinets Desjardins Ducharme Stein Monast et Blain Piché Emery et associés. Ses principaux domaines de pratique étaient le droit administratif, le droit commercial et le droit du travail.

Madame la juge St‑Pierre a été professeure à l’École de formation professionnelle du Barreau du Québec de 1981 à 2001. Pendant plus de 20 ans, elle a participé au séminaire annuel sur des techniques de plaidoirie organisé par le Barreau du Québec.

L’honorable Clément Gascon, juge puîné de la Cour supérieure du Québec, est nommé à la Cour d’appel. Il remplace monsieur le juge A. Rochon, qui a choisi de devenir juge surnuméraire à compter du 29 septembre 2011.

Monsieur le juge Gascon a obtenu un baccalauréat en droit civil de l’Université McGill en 1981 et il a été reçu au Barreau du Québec en 1982.

Monsieur le juge Gascon a été nommé à la Cour supérieure du Québec, district de Montréal, en 2002. Il est membre de la Division du droit commercial de la Cour supérieure, à Montréal, depuis 2002 et juge coordonnateur de cette division depuis 2008. Auparavant, il a été coprésident du séminaire annuel de rédaction des jugements de l’Institut canadien d’administration de la justice et conférencier pour des séminaires de formation continue sur les questions de droit commercial et les recours collectifs. Avant sa nomination, il pratiquait le droit au sein du cabinet montréalais Heenan Blaikie. Ses principaux domaines de pratique étaient le droit civil et le droit commercial.

L’honorable François P. Duprat, avocat au sein du cabinet Robinson Sheppard Shapiro, à Montréal, est nommé juge puîné de la Cour supérieure du Québec, district de Montréal. Il remplace monsieur le juge J.A. Silcoff, qui a choisi de devenir juge surnuméraire à compter du 16 février 2012.

Monsieur le juge Duprat a obtenu un baccalauréat en droit de l’Université de Montréal en 1982 et il a été reçu au Barreau du Québec en 1983.

Monsieur le juge Duprat exerçait le droit au sein du cabinet Robinson Sheppard Shapiro depuis 2003. De 1983 à 2003, il a aussi exercé le droit au sein du cabinet Lavery de Billy et, en 1993, il était avocat chez Gasco, Lelarge, Goodhue. Son principal domaine de pratique était le contentieux des affaires civiles.

Monsieur le juge Duprat a été conférencier à l’Institut d’assurance de dommages du Québec et au Barreau du Québec. Il a rédigé plusieurs articles sur l’évolution du droit des assurances. Il est membre de l’organisme caritatif Honourable Order of the Blue Goose.

L’honorable Gary D.D. Morrison, avocat au sein du cabinet Heenan Blaikie LLP, à Montréal, est nommé juge puîné de la Cour supérieure du Québec, district de Montréal. Il remplace monsieur le juge C. Gascon, qui a été nommé à la Cour d’appel.

Monsieur le juge Morrison a obtenu un baccalauréat en droit civil en 1976 et un baccalauréat en droit en 1978, tous deux à l’Université McGill. Il a été reçu au Barreau du Québec en 1978.

Monsieur le juge Morrison était associé au sein du cabinet Heenan Blaikie depuis 1997 et il avait été associé au sein du cabinet Lavery de Billy de 1987 à 1995. De 1984 à 1987, il a été associé au sein du cabinet Buchanan McAllister Blakely Turgeon et Hesler, où il avait été associé de 1978 à 1983. Il a plaidé devant toutes les instances. Ses principaux domaines de pratique étaient le contentieux des affaires civiles et le contentieux des affaires commerciales.

Monsieur le juge Morrison est membre de nombreux organismes professionnels, notamment l’Association du Barreau canadien, le Defense Research Institute, l’Institut de la propriété intellectuelle du Canada, l’International Association of Defense Counsel, l’American Bar Association, l’American Society of International Law, la Association of Defense Trial Attorneys et l’Association internationale du Barreau. Il figure dans le sondage annuel effectué par le magazine Lexpert et dans l’édition 2012 de Best Lawyers in Canada. Il est président émérite du conseil d’administration de l’hôpital Shriners pour enfants du Canada.

L’honorable Marie‑Claude Lalande, avocate chez Hydro-Québec TransÉnergie à Montréal, est nommée juge puînée à la Cour supérieure du Québec, district de Montréal. Elle remplace madame la juge St‑Pierre, qui a été nommée à la Cour d’appel.

Madame la juge Lalande a obtenu un baccalauréat en droit de l’Université de Montréal en 1988 et elle a été reçue au Barreau du Québec en 1989.

Madame la juge Lalande est avocate chez Hydro-Québec TransÉnergie depuis 2008. De 1999 à 2008, elle a été avocate et vice‑présidente adjointe de la Financière Sun Life et, de 1998 à 1999, elle a exercé le droit au sein du cabinet Tutino Potechin, à Montréal. En 1996, elle a été avocate au Centre québécois du droit de l’environnement, et de 1993 à 1996, elle a exercé le droit au sein du cabinet Roy Dagenais Allen. De 1988 à 1993, elle a été avocate au sein du cabinet Hudon Harris Thomas. Ses principaux domaines de pratique étaient le droit des assurances, le droit du travail, le droit réglementaire et le droit de l’énergie.

Madame la juge Lalande est membre de l’Association du Barreau canadien depuis 1989. Elle est vice‑présidente et membre du conseil d’administration de l’Université du Québec à Montréal depuis 2006. De 2002 à 2007, elle a été présidente et membre du conseil d’administration de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. De 1999 à 2008, elle a été avocate à l’Association canadienne des compagnies d’assurances individuelles. De 2005 à 2009, elle a été membre du conseil d’administration du Musée d’archéologie et d’histoire de Montréal (Pointe‑à‑Callière.

Ces nominations entrent en vigueur immédiatement.

-30-

Réf :

  • Julie Di Mambro
    Attachée de presse
    Cabinet du ministre de la Justice
    613-992-4621

  • Relations avec les médias
    Ministère de la Justice
    613-957-4207

Date de modification :