Rapport sur la méthamphétamine à l'intention des ministres fédéraux, provinciaux et territoriaux responsables de la Justice

Juillet 2007

Section I – Le Groupe de travail sur les questions de drogues du Comité de coordination des hauts fonctionnaires (CCHF) et son mandat

Le Groupe de travail a pour mandat de fournir un tableau complet de l’utilisation de méthamphétamine au Canada et de présenter des recommandations qui permettront de lutter contre sa prévalence dans les domaines de la production, du trafic, de la vente et de la consommation.

Coprésidé par la Colombie-Britannique et Justice Canada, le Groupe de travail est formé de représentants de l’Alberta, de la Saskatchewan, du Manitoba, de l’Ontario, du Québec, de la Nouvelle-Écosse, du Yukon et de Sécurité publique Canada. Le Groupe de travail a également établi des liens avec Santé Canada.

Créé en 2002, le Groupe de travail a été mis sur pied par les ministres fédéraux, provinciaux et territoriaux (FPT) pour traiter des questions de consommation, de production et de trafic de drogues illicites et recommander des mesures pour lutter contre le problème. En 2003, les sous-ministres FPT ont demandé au Groupe de travail de faire porter ses travaux sur deux autres domaines, outre les installations de culture de la marijuana : les inhalants enivrants et la méthamphétamine

Sur instruction des sous-ministres FPT en juin 2005, le Groupe de travail a collaboré avec le Comité national de coordination sur le crime organisé (CNC) relativement aux questions de production et de trafic de méthamphétamine

Lors de la réunion de novembre 2005 des ministres FPT responsables de la Justice, le CNC a déposé une stratégie nationale sur les installations de culture de marijuana et la production de drogues de synthèse. À cette occasion, les ministres ont demandé au Groupe de travail sur les questions de drogues d’étudier divers moyens de restreindre l’importation en vrac de précurseurs au Canada. Les ministres ont également pris note du besoin d’un nombre accru d’agents de surveillance de l’application du Règlement sur les précurseurs (le « RP »).

Le Groupe de travail s’est appuyé pour ses travaux sur ceux d’autres initiatives nationales, dont le Cadre national d’action pour réduire les méfaits liés à l’alcool et aux autres drogues et substances au Canada (le « Cadre national d’action »). Santé Canada et le Centre canadien de lutte contre l’alcoolisme et les toxicomanies (CCLAT) ont tenu une série de tables rondes à l’occasion desquelles les intervenants fédéraux, provinciaux, territoriaux, municipaux et communautaires ont défini des principes, priorités et objectifs communs pour réduire la toxicomanie au Canada.

Date de modification :