Maintien des contacts pères/enfants après la séparation : le point de vue des hommes

AVANT-PROPOS

Le Comité mixte spécial sur la garde et le droit de visite des enfants a rendu public, en décembre 1998, son rapport intitulé Pour l’amour des enfants. Ce rapport soulignait les questions difficiles, voire douloureuses, auxquelles ont à faire face les parents qui se séparent ou qui divorcent, et proposait des réformes à la loi. En réponse à ce rapport, le gouvernement du Canada a mis en avant sa Stratégie pour une Réforme dans le but de faciliter le maintien des relations parentales après un divorce. Un élément clé de cette stratégie suppose une recherche plus approfondie dans plusieurs domaines, dont la collecte et l’analyse de données fiables sur les arrangements auxquels en viennent les parents au moment de se séparer ou de divorcer quant à la prise en charge de leurs enfants et aux contacts qu’ils veulent maintenir avec eux.

Le cycle 10 de l’Enquête sociale générale réalisée par Statistique Canada en 1995, qui porte sur la famille, fournit des informations utiles à cet égard. Cette enquête constitue une source unique de données sur les pères, sur leurs attitudes et sur leurs contacts avec leurs enfants après la séparation ou le divorce. Dans le contexte de ses préoccupations au sujet des pensions alimentaires, de la garde des enfants et des droits de visite, le ministère de la Justice a subventionné une analyse des données de cette enquête, dont voici le rapport.