Garde des enfants, droits de visite et pension alimentaire : Résultats tirés de l'Enquête longitudinale nationale sur les enfants et les jeunes

III - PARENTS SÉPARÉS : LES ENFANTS CANADIENS ISSUS D'UN FOYER BRISÉ ET LA LOI (suite)

La garde légale, les modalités de garde et l'accès au parent non gardien

Examinons d'abord la différence entre les situations où les répondants ont signalé l'existence d'une ordonnance de garde et les situations où aucune ordonnance n'était signalée. Existe-t-il une différence entre ces deux types de situation pour ce qui est de la fréquence des contacts avec le parent non gardien et du lieu de résidence de l'enfant?

Pour obtenir des renseignements concrets sur la prise en charge des enfants au lendemain de la séparation, on a posé les questions suivantes :

  • Avec qui est-ce que … a vécu après la séparation?

    • 1. Avec sa mère seulement
    • 2. Avec son père seulement
    • 3. Partage, mais surtout avec sa mère
    • 4. Partage, mais surtout avec son père
    • 1. Partage égal
    • 2. Autre
    • 8. Je ne sais pas
    • 9. Refus
  • À ce moment, quel genre de contact est-ce que … avait avec son autre parent?

    • 1. Visites régulières, chaque semaine
    • 2. Visites régulières, toutes les deux semaines
    • 3. Visites régulières, tous les mois
    • 4. Visites occasionnelles, les jours fériés seulement
    • 5. Visites occasionnelles, au hasard
    • 6. Contact par téléphone ou échange de lettres seulement
    • 7. Aucun contact
    • 8. Autre
    • 98. Je ne sais pas
    • 99.Refus

Aux fins de notre analyse, nous avons regroupé les catégories « visites chaque semaine » et « visites toutes les deux semaines » sous la catégorie « visites régulières »; « visites tous les mois », « les jours fériés seulement » et « au hasard » sous la catégorie « visites sporadiques »; et nous avons regroupé la catégorie « contact par téléphone ou lettre seulement » avec « aucun contact », sous la catégorie « aucune visite ».

Date de modification :