Mieux-être, Services de gestion informelle des conflits, et Santé et sécurité au travail

Étant donné la situation actuelle, il est important de mettre en évidence les principales ressources qui sont mises à votre disposition et à celle de votre famille en matière de mieux-être et de santé mentale, ainsi que des conseils précis pour reconnaître un déclin de la santé mentale chez un collègue et les mesures à prendre pour y remédier. Le site du Programme de mieux-être sur l’Environnement de travail numérique et la page Mieux-être de JUSnet demeurent disponibles pour obtenir des ressources supplémentaires.

Si vous avez besoin de soutien ou que vous avez des questions au sujet de la santé mentale ou du mieux-être, n’hésitez pas à communiquer avec le Programme d’aide aux employés (PAE) et/ou avec l’équipe du mieux-être du ministère de la Justice. Ces services sont offerts en toute sécurité et à titre confidentiel. Vous trouverez peut-être utile également de consulter la plateforme LifeSpeak.

Restez branché avec #SantéMentaleGC et suivez @CEMHW_CESMMT sur Twitter.

Vous trouverez sur cette page :

Conseils pour maintenir les relations saines lors de l’assouplissement des restrictions pour le retour sur les lieux de travail

Nous vivons tous les crises à notre façon. Tandis que nous composons avec cette période sans précédent dans nos vies, nous ne pouvons éviter d’être confrontés à des défis singuliers. Comme les mesures de sécurité seront maintenues dans un proche avenir, nous serons confrontés à une nouvelle réalité pendant un certain temps. Voici quelques points essentiels à ne pas oublier pour maintenir des relations saines lors de l’assouplissement des restrictions pour le retour progressif au milieu de travail.

Entretenir des relations de façon virtuelle

Il se pourrait qu’un grand nombre d’employés continuent à télétravailler. C’est pourquoi il est important de rester en contact par courriel, téléphone ou vidéo. Que vous preniez contact pour savoir comment votre collègue se sent ou parce que vous souhaitez discuter du travail, il est utile de communiquer régulièrement et cette pratique renforce les relations. De plus, cela permet à tous de se sentir concernés, même en travaillant à distance.

Communiquer efficacement nos besoins

La peur et l’anxiété sont des émotions courantes en périodes d’incertitude. Afin d’éviter d’éventuelles répercussions négatives sur nos relations au travail, il est important d’être clair et respectueux en communiquant nos limites à nos collègues. Ainsi, nous atténuerons le risque de malentendus et de conflits. À l’inverse, il convient de faire preuve de délicatesse en demandant à vos collègues d’exprimer leurs préférences et leurs limites.

La meilleure façon de communiquer peut varier d’une équipe à une autre, car certaines équipes voudront organiser une réunion de groupe pour discuter des sentiments et des besoins de chacun, tandis que d’autres préféreront tenir ces conversations en privé. L’essentiel est de communiquer avec bienveillance et compassion. Une telle attitude contribuera à maintenir et à renforcer les relations.

Exception faite de réunions virtuelles occasionnelles, le courriel et les échanges téléphoniques ont été les principaux moyens de communication pendant cette période. Ce sont des méthodes utiles, mais elles peuvent également être limitantes, puisqu’il vous est impossible de percevoir ou de transmettre certains signaux non verbaux importants. Des indicateurs non verbaux comme le sourire et le contact visuel sont essentiels à nos interactions, car ils rendent l’expérience plus humaine et ajoutent des éléments absents des échanges par courriel et par téléphone. Si ce point est positif à bien des égards, il représente aussi un défi, puisque nous devrons de nouveau nous soucier de notre comportement vis‑à‑vis de notre entourage. Il est important d’être conscient de nos actes, car tout malentendu – qu’il soit verbal ou non verbal – peut créer un conflit.

Renouer avec nos collègues tout en respectant les limites

Comme pour le point précédent, le fait de renouer avec les collègues au bureau sera bénéfique pour les employés et pour le moral de l’équipe. Cependant, il est important de faire preuve de compassion et de compréhension à votre retour sur les lieux de travail puisque chacun vit les situations différemment. Certains s’attendront à ce que les rapports sociaux reviennent à la normale, tandis que d’autres peuvent avoir des craintes et des réserves.

Exprimer de la compassion

Nous devons faire preuve de compassion envers nos collègues, car chacun vit les situations différemment; cela implique de comprendre leurs sentiments et leur situation personnelle. Chacun sera touché à des degrés divers, mais les situations à la maison peuvent en fin de compte déterminer comment les employés agiront sur le lieu de travail. Par exemple, les personnes qui vivent avec des enfants, des personnes âgées ou tout autre groupe vulnérable pourraient vouloir prendre des précautions supplémentaires au travail, comme dans leurs rapports avec leurs collègues ou lors de la transmission de documents. Pour cette raison, avant de juger des réserves d’une personne ou de les remettre en question, essayez de vous mettre à sa place; que vous connaissiez ou non leur situation, n’oubliez pas que vos collègues ont leur raison de se sentir et d’agir d’une manière qui leur permet de se sentir en sécurité.

Conclusion

Vous sentez-vous dépassé? Si oui, le fait de prendre du temps pour composer avec vos émotions vous donnera un peu d’espace pour réagir aux situations de façon plus productive. Si votre retour au bureau suscite chez vous des sentiments susceptibles de créer des conflits, veuillez communiquer avec l’équipe du SGIC par courriel à l’adresse suivante : icms-sgic@justice.gc.ca ou par téléphone au 1‑877‑944‑4414.

Références

  1. Camarinha‑Matos, L. et Afsarmanesh, H. (2008). « Concept of Collaboration ». Encyclopedia of Networked and Virtual Organizations.
  2. Eunson, B. (2012). Non-Verbal Communication. Clayton, Australie. Monash University.
  3. Khemesh, S. (2019). Effective Communication Techniques. Anadolu University

Les 10 meilleurs conseils pour travailler à la maison et maintenir une bonne santé mentale

  1. Établir un horaire. La routine aide à se préparer physiquement et mentalement à entreprendre la journée.
  2. Établir des limites au travail et à la maison.
  3. Respecter ses limites. Résister à la tentation de travailler au-delà d’une journée régulière et faire part de ses limites aux autres pour éviter l’épuisement professionnel.
  4. Téléphoner à un compagnon de travail ou lui envoyer un texto pour se sentir moins seul.
  5. Prendre des pauses-café virtuelles.
  6. Créer une bonne hygiène du sommeil.
  7. Rester hydraté tout au long de la journée.
  8. Avoir un espace réservé à son bureau à domicile pour créer une démarcation entre le travail et la vie familiale.
  9. S’en tenir à des sources fiables quand il s’agit d’obtenir des renseignements sur la situation entourant la COVID-19 et limiter la durée et la fréquence des mises à jour.
  10. Cesser temporairement de regarder, de lire ou d’écouter les nouvelles.

Pour obtenir des ressources supplémentaires, consultez les pages Conseils à l’intention des gestionnaires et Conseils à l’intention des employés du Programme de mieux-être sur l’Environnement de travail numérique.

En collaboration avec le Conseil de l’innovation et la Direction générale du milieu de travail, la Direction générale des communications a élaboré des conseils illustrés sur le télétravail.

Pensez au positif, décrite ci-dessous

S’adapter à un nouvel environnement de travail peut être difficile, en particulier dans de telles circonstances. Il peut être utile de se concentrer sur certains des changements positifs dont vous faites l’expérience, comme éviter un déplacement difficile ou partager votre espace de travail avec un animal domestique.

Maintenir des relations positives tout en télétravaillant

Compte tenu de la réalité actuelle, qui contraint la plupart d’entre nous à travailler à domicile, l’équipe des Services de gestion informelle des conflits (SGIC) offre des conseils utiles pour gérer les répercussions du télétravail, qui risque d’engendrer des problèmes de communication uniques. Voici quelques conseils brefs qui vous aideront à maintenir vos relations avec vos collègues tout en travaillant à distance :

  1. Faites attention à votre ton

    Comme le gros de nos communications se fait par courriel et par message texte plutôt qu’en personne, il est encore plus important que d’habitude de faire attention à ce que nous écrivons. Assurez-vous que vos courriels sont clairs et aimables, et donnez aux autres le bénéfice du doute lorsque vous lisez leurs courriels.

  2. Il est préférable de dire certaines choses à voix haute

    Certes, notre dépendance à l’égard du courriel s’est accrue, mais il reste que celui-ci n’est pas le meilleur mode de transmission pour certains types de communications. Il peut être difficile et frustrant aussi de faire valoir un point de vue dans le cadre de conversations complexes, urgentes ou chargées d’émotivité qui se déroulent par courriel, et il risque d’y avoir des retards si quelqu’un ne vérifie pas ses courriels. Les appels vocaux et vidéos ne sont pas parfaits, mais ils peuvent donner l’impression de communiquer en personne.

  3. Restez en communication

    Les appels de groupe, les messages textes et la messagerie instantanée peuvent aider votre équipe à rester connectée, tant sur le plan personnel que professionnel. Prenez le temps de prendre des nouvelles de vos collègues.

  4. Sollicitez des commentaires

    Assurez-vous que tous se sentent valorisés et compris pendant vos réunions à distance. Sollicitez les commentaires de tous les participants, posez des questions pour préciser ceux-ci et assurez-vous d’écouter la rétroaction. Résumez ce que vous avez entendu ou posez des questions visant à apporter des éclaircissements pour vous assurer que les participants se sentent compris ou ont l’occasion de préciser leurs propos avant que des malentendus ne surviennent.

  5. Énoncez votre objectif en des termes clairs

    Encore plus que dans le cadre d’une réunion en personne, vous voulez vous assurer de fixer vos objectifs à l’avance. Il peut être plus difficile d’assurer le bon déroulement d’une réunion sans le bénéfice des indices non verbaux que nous utilisons lors de rencontres tenues en personne, comme hocher de la tête ou lever la main. Dites aux participants à quoi ils doivent s’attendre afin qu’ils sachent comment participer au mieux. Le fait d’énoncer en des termes clairs l’objectif de la réunion aidera à garder le cap et donnera à tous les participants une orientation claire.

N’hésitez pas à demander de l’aide si vous êtes à la recherche d’un espace sécuritaire et confidentiel pour régler une situation susceptible de créer un conflit – une intervention rapide donne souvent de meilleurs résultats pour tous. N’oubliez pas de prendre un moment si vous vous sentez émotif, vous serez ainsi en mesure réagir de façon plus stratégique aux situations.

Veuillez communiquer avec les SGCI par courriel à lcms-sgic@justice.gc.ca ou par téléphone au 1-877-944-4414.

Comment reconnaître un changement dans la santé mentale d’une personne?

En période de crise, il est particulièrement important de chercher des changements dans l’état de santé mentale de vos collègues. Dans un environnement de travail virtuel, vous pouvez faire les gestes suivants :

Si vous avez observé certains comportements et que vous entretenez une bonne relation avec cette personne, téléphonez-lui et faites-lui part de vos préoccupations. Dites d’abord : « J’ai remarqué… » et faites part du changement de comportement que vous avez observé et de vos préoccupations. S’ils expriment qu’ils sont en difficulté, vous pouvez les orienter vers des ressources confidentielles, telles que le PAE ou l’équipe du mieux-être du ministère de la Justice.

Si vous ne connaissez pas très bien votre collègue, ou si vous n’êtes pas à l’aise pour parler de santé mentale avec lui, vous pouvez également parler de vos préoccupations à votre gestionnaire. Pour obtenir des conseils confidentiels, communiquez avec l’équipe du mieux-être du Ministère ou avec le PAE.

Coordonnées des services de soutien

LifeSpeak

LifeSpeak est une plateforme numérique de mieux-être qui offre aux employés et à leur famille un accès 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 à des experts de premier plan en santé mentale et physique, en santé financière, en relations familiales et en perfectionnement des compétences professionnelles.

Vous pouvez accéder à LifeSpeak à partir de n’importe quel endroit (p. ex., votre ordinateur de bureau, votre ordinateur personnel, votre téléphone cellulaire, votre tablette, etc.) pour visionner des vidéos, obtenir des renseignements pertinents et des stratégies pratiques auprès d’experts, et participer à des séances de clavardage en ligne avec un expert qui peut répondre à vos questions directement et de façon confidentielle.

Pour en savoir plus, consultez la section COVID-19 de la plateforme LifeSpeak.

Vous et les membres de votre famille pouvez accéder gratuitement au service à canada.lifespeak.com. Pour les informations de connexion, veuillez consulter la page du Programme du mieux-être.

Programme d’aide aux employés

Le Programme d’aide aux employés (PAE) offre des services de consultation bilingues, confidentiels et professionnels, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, aux employés du gouvernement du Canada et aux membres de leur famille. Le fait de parler à un professionnel de la santé mentale peut parfois vous aider à adopter une perspective saine à l’égard de la situation actuelle et de ses répercussions sur vous.

Liens connexes :

Services-conseils pour les cadres supérieurs

Hébergé à l’APEX et offert gratuitement à tous les cadres de la fonction publique fédérale, ce service offre :

Pour les régions à travers le Canada

Visitez l’Environnement de travail numérique du Programme du mieux-être pour obtenir des ressources internes et externes par région. Pour consulter les ressources recommandées par le ministère de la Justice et par d’autres organisations de tout le Canada, consultez la page Mieux-être sur JUSnet.

Peuples autochtones

Découvrez les ressources liées au bien-être et à la santé mentale disponibles pour les communautés autochtones du Canada.

Services de crises du Canada

Jeunesse, J’écoute

Programmes de bien-être pour les avocats

Consultez le site de l’Association du barreau canadien pour des liens vers un Programme de bien-être gratuit et confidentiel dans votre région.

Ressources supplémentaires

Espace mieux-être Canada

Espace mieux-être Canada est une nouvelle ressource personnalisée en ligne sur la santé mentale et le mieux-être mise sur pied par l’Agence de la santé publique du Canada. Elle offre aux particuliers un mécanisme d’évaluation de leur état personnel de santé mentale, puis d’autres outils et renseignements fondés sur les résultats ainsi obtenus qui répondent aux besoins individuels.

Il existe des modules qui fournissent des ressources précises pour aider les particuliers à composer avec une humeur maussade, l’anxiété, la consommation de substances, l’isolement social et les problèmes relationnels. Nous vous encourageons fortement à explorer cette ressource riche et intéressante!

Secrétariat du Conseil du Trésor

Santé Canada

Régime de soins de santé de la fonction publique

Sites provinciaux et territoriaux de services de mieux-être

Autres ressources

Conseils d’ergonomie pour le télétravail

Le télétravail peut constituer un défi à plusieurs niveaux. Du temps (et de la créativité) peuvent se révéler nécessaires pour installer un poste de travail adéquat afin d’éviter les blessures physiques. Il faut également s’habituer à un environnement et à un horaire de travail différents, car la distinction entre « la maison » et « le travail » devient plus floue. Si vous éprouvez encore des défis après avoir mis en œuvre certaines des astuces énumérées ci-dessous, veuillez en discuter avec votre gestionnaire.

Cliquez sur les liens ci-dessous pour obtenir des conseils sur la façon de vous sentir à l’aise et en bonne santé, tant physiquement que mentalement, lorsque vous travaillez à la maison.

Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez les fiches d’information sur l’ergonomie du Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail.

La configuration de votre poste de travail à la maison

Définir votre espace de travail

Lorsque vous travaillez de la maison, vous devez d’abord définir votre espace de travail.

Travailler à une table

Une erreur ergonomique courante consiste à vous installer à un poste de travail trop haut, comme c’est le cas de la plupart des tables de cuisine, par exemple. Si la table est trop haute, vos coudes se trouvent trop bas par rapport au niveau du clavier et vous pouvez ressentir de la douleur aux épaules. Si vous préférez travailler debout, ou qu’une table appropriée n’est pas disponible, songez à des solutions de rechange temporaires, comme une planche à repasser ou un comptoir.

Il convient de garder deux choses à l’esprit lors de l’installation de votre poste de travail à domicile :

Figure 1 décrite ci-dessous

Un poste de travail ergonomique

  • Favorise une posture neutre.
  • Les poignets et les coudes doivent être à la même hauteur que la surface de travail.
  • La majeure partie de vos avant-bras doit reposer sur les accoudoirs de votre chaise ou sur la surface de travail.

Choisir une chaise

La chaise représente l’un des éléments les plus importants d’un poste de travail ergonomique, surtout si votre table de travail n’est pas ajustable. Si votre chaise est trop basse, utilisez un coussin ou des serviettes pour ajuster votre hauteur afin que la position de vos bras soit au niveau de la surface de travail. Songez à placer un autre coussin dans votre dos si votre siège est trop profond pour fournir un soutien à votre région lombaire.

Conseils pour ajuster votre chaise :

Figure 2 décrite ci-dessous

Position assise neutre

  • Les plantes des pieds forment un angle de 90° avec le bas des jambes.
  • Les cuisses sont à peu près en position horizontale et la partie inférieure des jambes est verticale. Les pieds reposent sur le plancher ou sur un repose-pieds.
  • Le dos est entièrement supporté par un soutien lombaire approprié lorsqu’il est en position verticale ou lorsqu’il est légèrement penché vers l’arrière.

Travailler avec un ordinateur portatif

Travailler avec un ordinateur portatif exige un certain degré d’adaptation puisque l’écran et le clavier sont reliés.

Pour réduire la douleur ou l’inconfort :

Utiliser votre écran

Pour protéger vos yeux, installez l’ordinateur près d’une source de lumière naturelle, si possible, et à une distance d’un mètre et demi de la fenêtre. Placez l’écran de façon à ce que le soleil ne se reflète pas directement dans votre écran.

Autres conseils :

Figure 3 décrite ci-dessous

Travailler avec un écran

  • Placez votre écran à un bras de distance.
  • Ajustez l’écran au niveau des yeux pour pouvoir placer votre tête en position neutre.
  • Placez l’écran directement devant vous pour éviter de devoir tourner la tête.

Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez les fiches d’information sur l’ergonomie du Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail.

Trouver un bon équilibre travail-vie personnelle à la maison

Gérer le temps passé à l’écran

En regardant un écran pendant des heures à la fois, que ce soit un ordinateur ou un appareil portatif, vous pourriez vous exposer à la lumière bleue. Une exposition prolongée, surtout le soir, peut avoir des effets néfastes sur votre cycle de sommeil. Pour éviter cela, activez le mode de veille de nuit sur votre appareil ou téléchargez une application qui bloque l’éclairage bleuté.

Prendre une pause et s’étirer

Il importe de prendre des pauses et de s’étirer régulièrement pendant toute la journée. Voici quelques conseils pour tirer le meilleur parti de votre temps de télétravail :

Établir les heures normales de travail

On peut facilement perdre le fil du temps passé à travailler à la maison. Certaines personnes travaillent plus d’heures que dans un bureau, tandis que d’autres ont de la difficulté à demeurer concentrées de 9 h à 17 h pour différentes raisons.

Mettre de l’ordre dans votre espace de travail à la fin de la journée

Cela est important et vous aidera à passer du mode travail au mode maison, même si seulement quelques pas séparent votre table de votre sofa.

Pour obtenir plus de renseignements, consultez :

Date de modification :